Coupe de France - FINALE : Angers - Rouen : 4-0, Hardy offre Bercy aux Ducs - DRAGONS DE ROUEN


COUPE DE FRANCE - FINALE : ANGERS - ROUEN : 4-0, HARDY OFFRE BERCY AUX DUCS


Les Dragons de Rouen se sont inclinés 4-0 face aux Ducs d'Angers ce dimanche après-midi à Paris-Bercy en finale de Coupe de France. Un sévère blanchissage pour les rouennais, mérité pour le portier des Ducs Florian Hardy, auteur d'une grosse prestation et désigné meilleur joueur de la rencontre avec plus de 40 arrêts dans la partie.

 

Il n'y aura donc pas de cinquième succès rouennais dans cette compétition. Il s'agit du deuxième titre des Ducs en Coupe de France.

 

"Angers a été meilleur que nous", explique Rodolphe Garnier à la fin du match. "Ils ont fait une meilleure entame. On a été menés 2-0 rapidement, ce n'était pas le meilleur départ. Ils ont bien protégé leur cage, ce que nous on n'a pas su faire. Et Florian Hardy fait un gros travail dans ses buts. Ils étaient mieux préparés et ont mieux joué que nous. Ils ont trois finales l'an dernier mais aucun titre. Là, ça leur sourit. Bravo à eux".

 

Début de rencontre difficile

 

L'entame de match est pourtant encourageante pour les Rouennais qui se montrent les plus entreprenants dans les premiers instants de la partie.

 

Mais la tendance s'inverse assez rapidement et le tableau d'affichage avec. Sur la première grosse occasion des Angevins, Fabrice Lhenry repousse une première fois le danger, mais le palet reste en zone rouennaise.

 

Busto décoche finalement un lancer de la bleue fatal. Le gardien rouennais ne voit pas la rondelle partir et se fait surprendre ras de glace : 1-0 à 03'42.

 

Sanctionnés de leur première pénalité quelques instants plus tard, les Dragons cèdent une deuxième fois sur leur première infériorité. Un but contestable car inscrit du patin par Baluch, mais accordé par les officiels à Bellemare car le coup de la lame est jugé involontaire : 2-0 à 6'18. Pas le meilleur départ envisagé.

 

Une belle opportunité de revenir rapidement au score se présente quelques secondes plus tard, avec un premier avantage numérique à exploiter. C'est le moment que choisit Florian Hardy pour s'illustrer et bien rentrer dans le match.

 

Un deuxième powerplay consécutif intervient, mais malgré une belle tentative de la bleue de Jonathan Janil, les Ducs restent solides autour d'un Florian Hardy décidément bien inspiré.

 

Ce sont d'ailleurs les gardiens qui s'illustrent le plus dans la deuxième moitié de cette première période pour rentrer au vestiaire sur ce score de 2-0 pour Angers.

 

Angers plie, mais ne rompt pas

 

Au retour de la pause, l'intensité monte d'un cran et les Dragons de Rouen montrent clairement leurs intentions. Marc-André Thinel, puis Julien Desrosiers notamment sollicitent l'arrière-garde angevine, sans parvenir toutefois à trouver le chemin des filets.

 

Malgré cette domination rouennaise en deuxième période, de nouvelles pénalités sont sifflées. Fabrice Lhenry se montrent particulièrement vigilant avec deux gros arrêts à 4 contre 5.

 

Yannick Riendeau et Raphaël Faure sont même tout près de conclure une belle séquence en infériorité. Mais Florian Hardy, bien placé, réalise encore un gros arrêt.

 

Un jeu en infériorité où les Dragons de Rouen se montrent finalement plutôt dangereux avec dans l'action suivante François-Pierre Guénette et Marc-André Thinel encore dangereux autour du slot angevin. Jonathan Janil aussi, passe tout proche d'inscrire un but, en vain.

 

Le tournant du match intervient finalement peut-être à cette 32ème minute de jeu où, menés toujours 2-0, les hommes de Rodolphe Garnier et Björn Kinding ont une double supériorité à exploiter. Deux minutes pleines à 5 contre 3 que les Rouennais n'arrivent pas à transformer. Angers et Hardy tiennent bon.

 

Un bien meilleur deuxième tiers pour les Dragons, avec une meilleure attitude sur la glace  qu'en première période (18 tirs à 5), mais toujours pas de but.

 

Le tout pour le tout

 

Bien décidés à cadenasser l'accès à la cage, les Ducs d'Angers repartent en troisième période comme en deuxième, en position de repli dans leur zone défensive.

 

Les Dragons dominent à nouveau le jeu, mais une nouvelle pénalité les sanctionne à la 46ème.

 

Le PK rouennais tient bon, jusqu'à ce que le trafic devant la cage de Fabrice Lhenry aboutisse à un tir contré venant heurter la barre transversale et voire le palet retomber juste devant la ligne.

 

Anthony Rech est obligé de se jeter pour sauver le palet du gant. Geste sanctionné par les officiels d'un tir de pénalité.

 

C'est donc Jonathan Bellemare qui se présente face à Fabrice Lhenry, mais le gardien rouennais suit bien la course de l'attaquant et fait l'arrêt côté mitaine. On reste à 2-0.

 

De retour à 5 contre 5, de nouvelles occasions franches se présentent pour les Dragons, comme avec Miloslav Guren à la 49ème minute de jeu, à bout portant, qui se heurte encore une fois à un Florian Hardy vif comme l'éclair sur sa ligne de but.

 

On canarde côté rouennais, mais sans parvenir à trouver le chemin des filets.

 

Finalement, à la 53ème, Aubé prend un tir "anodin" de l'extérieur, mais qui oblige Fabrice Lhenry à repousser le danger du premier poteau. Le rebond retombe dans la palette de Fortier dans l'enclave qui reprend et glisse le puck entre les jambes du gardien rouennais : 3-0 à 53'38.

 

Un nouvel exemple illustrant l'opportunisme et la réussite angevine sur une de leurs seules occasions de cette période.

 

Voilà qui complique sérieusement les choses et anéantit encore un peu plus les derniers espoirs rouennais de revenir au score.

 

Le temps s'égraine et l'issue paraît de plus en plus inéluctable. Les Dragons de Rouen prennent un temps mort 57'24 pour jeter leurs dernières cartes dans la bataille.

 

On fait sortir Fabrice Lhenry de sa cage pour évoluer en supériorité dans les derniers instants de la partie et comme un symbole de la réussite angevine et de leur gardien, ce sont les Ducs qui inscrivent le quatrième et dernier point de la rencontre en cage vide.

 

Score final 4-0. Les deux équipes se retrouveront dès le 11 février sur l'île Lacroix pour l'avant-dernière journée de saison régulière de Ligue Magnus.

 

Mais en attendant, rendez-vous dès ce mardi, avec un nouveau gros défi sur l'île Lacroix, seulement 48 heures après cette finale perdue, avec la réception des Diables Rouges de Briançon.

 


 

Angers - Rouen : 4-0 (2-0 / 0-0 / 2-0)

 

Période 1:
03:42: 0-1 Angers: 6: Mickaël BUSTO (22: Brian HENDERSON)
06:18: 0-2 Angers: 45: Jonathan BELLEMARE [5-4]

 

Période 2:

Pas de but

 

Période 3:
53:38: 0-3 Angers: 9: Eric FORTIER (92: Florent AUBE; 50: Cody CAMPBELL)
59:32: 0-4 Angers: 22: Brian HENDERSON (en cage vide)

 

 

 

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

Les Dragons de Rouen affrontent les Ducs d'Angers ce dimanche après-midi à Paris-Bercy, pour le compte de la finale de Coupe de France. Une rencontre à suivre en direct sur la TNT et l'Equipe 21 .

 

hockeyfrance.com

 

"Rouen et Angers symbolisent le meilleur niveau du hockey français de ces dernières années. Il n’est donc pas étonnant de constater que cette affiche n’est pas inédite pour une finale de Coupe de France : Dragons et Ducs s’étaient en effet déjà opposés à Bercy en 2011.

 

La victoire était revenue aux Rouennais suite aux tirs aux buts, alors que les deux équipes s’étaient séparées sur le score de 4-4 à l’issue de la prolongation.

 

Le 26 janvier, les Angevins ont une belle occasion de prendre leur revanche et ainsi étoffer leur palmarès, dont l’unique trophée majeur est… une Coupe de France, remportée 4-1 face à Epinal en 2007 !

 

Après avoir déjà perdu en finale l’année dernière 2-1 contre Briançon, Angers ne souhaite pas rater le coche une seconde fois.

 

De son côté Rouen ne souhaite pas partager : quadruple vainqueur de l’épreuve (2002, 2004, 2005 et 2011) et récent vainqueur de la Coupe de la Ligue face à Chamonix, le leader de la Ligue Magnus compte bien s’imposer et enrichir sa galerie des trophées.

 

La saison dernière le club angevin et le club normand s’étaient déjà retrouvés en finale dans les deux autres compétitions nationales : la Ligue Magnus et la Coupe de la Ligue. A chaque fois, les Dragons avaient dominé les Ducs.

 

En finale de la Magnus, les deux équipes avaient attendu le 7ème match décisif pour se départager, au terme d’un scénario hollywoodien. Rouen a d’abord remporté les deux premières rencontres en terre angevine avant qu’Angers aille égaliser en gagnant les deux matches à l’Ile Lacroix.

 

Les Ducs avaient ensuite pris l’avantage à domicile avant que les Dragons n'égalisent sur leur terre. Le 7ème point fatidique fut disputé au Haras et malgré le soutien de leur public, les Angevins s’inclinèrent 4-3 après prolongation.

 

L’issue de la finale de la Coupe de la Ligue fut également défavorable aux hockeyeurs d’Angers. Alors qu’ils menaient 3-1 à 5 minutes de la fin de la rencontre, les Ducs ont sombré, pour finalement perdre 4-3 après prolongation face à de insatiables Dragons.

 

On peut aussi rappeler les victoires de Rouen sur Angers lors d’autres rencontres importantes comme les demi-finales de Ligue Magnus de 2008 et 2012, et le Match des Champions de 2010. Aux travers de ces différents résultats, l’avantage psychologique semble clairement du côté des Dragons.

 

Cependant, toute série a une fin et les Angevins auront à cœur de mettre un terme à l’hégémonie rouennaise lors de cette finale de Coupe de France 2014. En tout cas, l’affiche proposée fait saliver d’avance et promet un match accroché. Pour rappel, cette saison Rouen s’est imposé 4-3 au Haras, en Magnus, et les équipes s’affronteront au retour à l’Ile Lacroix le 11 février.

 

La finale de la Coupe de France opposant les Dragons de Rouen aux Ducs d'Angers à Bercy est à suivre en direct sur L'Equipe 21 (à partir de 15h00).

 

Déjà finalistes l'année passée (défaite 2-1 face à Briançon), les Angevins auront à coeur d'accrocher une deuxième Coupe de France à leur palmarès. De leur côté, les Rouennais ont pour ambition de tout gagner cette saison. Bref, le spectacle sera au rendez-vous".

 

 

 

Palmarès en Coupe de France



2013 : Briançon (2-1 face à Angers)

2012 : Dijon (7 - 6 a.p. face à Rouen)

2011 : Rouen (5 - 4 t.a.b. face à Angers)

2010 : Briançon (2 - 1 t.a.b. face à Rouen)

2009 : Grenoble (6 - 1 face à Dijon)

2008 : Grenoble (3 - 2 t.a.b. face à Rouen)

2007 : Angers (4 - 1 face à Epinal)

2006 : Dijon (3 - 2 a.p. face à Briançon)

2005 : Rouen (4 - 3 face à Briançon)

2004 : Rouen (5 - 1 face à Grenoble)

2003 : Villard de Lans (3 - 2 t.a.b. face à Anglet)

2002 : Rouen (8 - 1 face à Besançon)

2000 : Caen (4 - 1 face à Rouen)

 




 PUBLIE LE DIMANCHE 26 JANVIER 2014

PROCHAIN MATCH
MARDI 08 AOûT 2017 - 18H00
Match Amical (AMICAL)
0 - 0
ROUEN
LANGNAU
1 2 3 T
ROUEN
LANGNAU
Centre Sportif de la Vallée de Joux
DERNIER MATCH

VENDREDI 07 AVRIL 2017
Play-Offs - Finale Match 6 (PLAY-OFFS)
2 - 4
ROUEN
GAP
FINAL
1 2 3 T
ROUEN
1 1 0 2
GAP
2 1 1 4
Feuille de Match
DEVENEZ PARTENAIRE
Vous souhaitez devenir partenaire du RHE76 ?
Merci de contacter l'agence Mark'Events
Contact : 02 35 600 006 Site internet : www.markevents.com